Évolution du marché du travail : quelle transformation de la formation continue ?

Article by · 23 avril 2019 ·

D’ici 10 ans, un métier sur deux sera transformé. Dès aujourd’hui, la formation continue doit évoluer pour répondre aux futurs besoins des entreprises.
Former autrement pour transformer les organisations, c’est co–construire avec chaque entreprise des parcours pédagogiques adaptés et sur mesure.
Quels sont les enjeux actuels de la formation ?
Comment enrichir les dispositifs et développer la performance globale ?

  1. le monde socio-économique se transforme, la formation continue aussi.

La formation doit pouvoir maintenir un positionnement à haute valeur ajoutée. Pour cela, elle doit détecter le potentiel à construire et s’adapter pour permettre aux entreprises de développer des approches nouvelles de la performance qui intègrent et articulent santé et performance économique.
Les enjeux de la formation :

  • la prise en compte des besoins recensés par territoires ou par branches d’activités dans un esprit filière
  • La mise en place de dispositifs pédagogiques multimodaux, mêlant apprentissage en ligne et présentiel ; compréhension et mise en œuvre opérationnelle.
  • Les formations doivent être certifiantes
  • Les approches performance globale intégrant les thématiques santé nécessitent des ingénieries innovantes, et la mobilisation d’acteurs multiples pour proposer des approches à la fois pragmatiques avec témoignage et retour d’expériences, également centrées sur l’acquisition réelle de compétences.
  1. comprendre et s’approprier la performance globale pour enrichir les dispositifs de formation.

La performance globale se distingue d’une approche basée uniquement sur des critères quantitatifs, souvent économiques.

  • Éclairage n°1 : l’autonomie des personnes au sein des équipes accroit le sentiment d’appartenance.
  • Éclairage n°2 : la source de création de valeur est dans l’équipe
  • Éclairage n°3 : allier travail, santé et qualité de vie au travail, c’est obtenir performance et pérennité.

La performance globale repositionne l’Humain dans toute sa complexité et dans tout son potentiel.

Les femmes et les hommes, en donnant le meilleur d’eux-mêmes parce qu’ils trouvent sens, autonomie et reconnaissance, participent à l’œuvre collective de l’entreprise et à sa pérennité à travers trois niveaux de priorités : réalisation, efficience et attention à la santé.

  1. principes pédagogiques clés pour développer la performance globale.

  • Former n’est pas enseigner mais sa visée est l’évolution des pratiques
  • S’appuyer sur l’expérience des apprenants
  • Utiliser des méthodes pédagogiques actives
  • Élaborer des méthodes pédagogiques sur mesure
  • Évaluer l’impact de la formation et ses résultats

Quels sont les leviers d’action intégrer à la performance globale comme pratique du formateur ?

Vous trouverez ces réponses dans le guide ‘former pour transformer, des repères pour les acteurs de la formation professionnelle continue’

Vous découvrirez les clés pour adapter votre réponse pédagogique avec des propositions d’action pour faire « vivre l’expérience performance globale » et 9 capsules pédagogiques opérationnelles pour animer des formations en Santé et Qualité de vie au travail.

Ce guide est le résultat de 3 ans d’expérimentation du programme Élence qui rassemble 55 entreprises, 26 écoles et 250 acteurs.

 

 


    Leave a comment

    X